La Méditation

Emission La Tête au Carré 10 Février 2015 La Méditation

 

Reposez dans la grande paix naturelle

Un chant sur un texte de de Nyoshul Khen Rinpoché

“Rest in natural great peace
This exhausted mind,
Beaten relentlessly
By karma and neurotic thoughts,
Like the unceasing fury
of the pounding waves
In the infinite ocean of samsara.
Rest in the natural great peace.”

—Nyoshul Khen Rinpoche

—————————————————————————————————————————

Sagesses bouddhistes

dimanche 24 octobre 2010 lien

Le Livre des Morts Tibétains,

une nouvelle traduction de Philippe Cornu

Reconnu et encensé dans le monde entier où il a été de nombreuses fois traduit, Le Livre des morts tibétain fait désormais partie du patrimoine littéraire de l’humanité. Longtemps détourné de son sens véritable et présenté de façon fragmentaire, il est ici, pour la première fois, livré au public sous sa forme complète, directement traduit du tibétain et expliqué dans son contexte originel. Le Bardo Thödröl — intitulé en français Livre des morts tibétain — signifie en réalité La Grande Libération par l’écoute dans les états intermédiaires. Composé par le grand maître Padmasambhava au ville siècle, il traite des mystères les plus profonds de l’existence. Le bardo, « état intermédiaire », désigne d’abord le passage entre la mort et la renaissance dans une vie future. Le rêve, la méditation, la vie et le moment de la mort sont aussi des bardo, des aventures d’un esprit qui n’a ni commencement ni fin. De la mort aujourd’hui taboue, ce texte millénaire nous révèle précisément qu’elle est le miroir de ce qu’a été notre vie. Loin d’être un anéantissement, elle offre, selon le degré de préparation spirituelle de l’individu, la formidable possibilité d’une libération complète de l’être ou l’étape obligée vers une nouvelle existence sous conditions. C’est donc à l’être humain de découvrir la nature véritable de l’esprit : l’esprit de claire lumière. La mort sera alors l’instant de vérité où il reconnaîtra cette luminosité fondamentale pour s’y immerger, cessant ainsi d’errer de vie en vie sous le poids d’une illusion toujours recommencée.

Padmasambhava :

Padmasambhava est un maître du VIIIe siècle né à la frontière de l’Afghanistan et du Pakistan, fondateur du bouddhisme tantrique himalayen. Le traducteur et commentateur du texte, Philippe Cornu, né en 1957, enseigne à l’INALCO (Langues O). Il est aussi le président de l’Université bouddhique européenne. Traducteur de tibétain, spécialiste reconnu du bouddhisme, il a écrit de nombreux ouvrages dont le Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme (Ed. du Seuil, 2001).

Pour découvrir le Livre des morts tibétain écoutez l’émission de France Culture: La Mort comme miroir de la vie dans le bouddhisme tibétain

autres liens :

La Conscience dans le Bardo , entretien avec Philippe Cornu

–  Article de Wikipedia sur le Bardö Thödöl

Buddhist Chant – Heart Sutra (Sanskrit) by Imee Ooi

Buddhist Chant – Heart Sutra (Mandarin) by Imee Ooi

chant de « Milarepa »

Publicités